100, boulevard du Montparnasse
  •  
EAN13
9782283025260
ISBN
978-2-283-02526-0
Éditeur
Les Cahiers dessinés
Date de publication
Collection
ALB BEAU LIVRE
Nombre de pages
122
Dimensions
21 x 17 x 0 cm
Poids
414 g
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

100, boulevard du Montparnasse

De

Les Cahiers dessinés

Alb Beau Livre

Offres

Le livre

C’est le livre dessiné de deux enfances qui se déroulèrent dans le même petit appartement entourant la cour minuscule et bruyante d'un immeuble mitoyen de La Coupole, au 100, boulevard du Montparnasse, à Paris. Dans un appartement devant la cour, la grand-mère et la tante de l’auteur vont vivre cachée durant toute l’Occupation, son grand père chez des amis rue de Rennes. Son père évoque alors une enfance «sans grand drame» alors qu'il est resté caché deux ans chez un couple à la campagne sans voir ses parents et sans avoir de leurs nouvelles. Il a onze ans à la Libération. Ses enfants ne sauront longtemps que peu de choses de son histoire, mais ils ressentiront chacun à sa manière le poids de ce silence. Anne Gorouben, peintre, a commencé il y a quelques années à dessiner avec ce qu'elle nomme sa « mémoire imaginée », à la mine de plomb, minutieusement, intensément, rageusement parfois. Elle exprime cette oppression muette de la petite fille qu’elle était. Et puis les mots sont venus s’ajouter à cette «reconstitution» d'un temps vécu par une famille « pas extraordinaire », dit-elle, celles des siens, des juifs de l'Est, de Varsovie et d'Odessa. On y retrouve également ses grands-parents, ses parents, sa tante, sa sœur qu'elle évoque dans des scènes dépouillées.Des dessins, un texte, un livre écrit et dessiné.

Premier livre écrit et dessiné du peintre Anne Gorouben, ce récit autobiographique raconte le malaise profond d’une partie de la génération juive née après la guerre qui a vécu le silence et l’oubli impossible. Avec peu de mots et des dessins presque oniriques, Anne Gorouben, qui a souvent travaillé sur l’univers de Kafka, signe ici une œuvre pudique et rare.

L’auteur

Anne Gorouben est née en 1959. Elle vit et travaille à Paris. Peintre, elle est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (Atelier de Zao Wou Ki.). Elle expose régulièrement ses peintures et ses dessins en France ou à l'étranger. Elle a notamment présenté un hommage à Paul Célan en 2003 au Musée d’art et d’histoire du judaïsme à Paris, et le cycle « D'Odessa à Odessa » dans différents centres d'Art en France et en Ukraine. Ses œuvres sont présentes dans des collections publiques et privées en France et à l'étranger.
S'identifier pour envoyer des commentaires.